Quick config.

L’association

notre association est pluridisciplinaire : ses membres sont pour une grande part des pharmaciens ; d’autres sont médecins, chirurgiens-dentistes, physiologistes, agronomes, hommes de lettres ; l’association est ouverte à d’autres acteurs de santé justifiant de leur intérêt pour la pharmacie anthroposophique, comme les préparateurs en pharmacie

Evénements

réunion de travail des membres de l’AFERPA sur le thème des huiles essentielles les 3 et 4 mai 2019 au Bollenberg

Formation

Les membres de l’AFERPA contribuent régulièrement à des séminaires médico-pharmaceutiques dans différentes régions de France.

l’AFERPA organise une formation sur les bases de la médecine et de la pharmacie anthroposophique. Le programme comporte, sur une période de deux ans, des études théoriques et pratiques à raison d’une matinée par mois.

Historique

A la demande de médecins, Rudolf Steiner donna, à partir de 1920, plusieurs cycles de conférences jetant ainsi les bases de la médecine et de la pharmacie anthroposophiques. Cette orientation médicale donna lieu à un ouvrage de base écrit en commun avec Ita Wegman, médecin :  « Données de base pour un élargissement de l’art de guérir ».

La pharmacie anthroposophique a été développée pour élaborer des médicaments répondant aux besoins de cette nouvelle médecine. Ainsi est né en Suisse à Dornach en 1921 le laboratoire pharmaceutique Weleda.

Principes généraux

La médecine et la pharmacie anthroposophiques doivent être considérées comme un élargissement de la médecine conventionnelle grâce à une démarche prenant en compte la globalité de l’être humain et des substances issues des règnes de la nature. L’Homme étant issu des règnes de la nature, les substances de base servant à la fabrication des médicaments doivent être elles aussi, le plus possible, proches de la nature pour un effet thérapeutique profond et durable.

Les matières premières entrant dans la fabrication des médicaments sont exclusivement issues des trois règnes : minéral, végétal et animal.

Les matières premières d’origine végétale sont issues, soit de culture biologique ou biodynamique (site : www.bio-dynamie.org), soit de cueillette sauvage sur des sites préservés.

Les matières premières d’origine animale sont issues d’élevage biologique ou biodynamique.

Les matières premières d’origine minérale sont, soit dans leur forme native, soit issues des minéraux naturels. 

Pharmacie d’orientation anthroposophique

Le rôle de la pharmacie d’orientation anthroposophique est de libérer et d’orienter l’activité thérapeutique des substances naturelles. Les processus de transformation employés reposent sur deux piliers, qui sont la chaleur et le rythme. Un ensemble de processus traditionnels, mais aussi tout à fait nouveaux ont été développés ; ils sont décrits dans l’ APC  (Anthroposophic Pharmaceutical Codex ) Site : http://www.farmantropo.com.br/codex.pdf.

Les remèdes ainsi obtenus sont proposés sous des formes galéniques adaptées à la démarche thérapeutique suivie par le médecin. 

« La façon dont les substances sont traitées, c’est cela qui est au fond l’essentiel. Et il faudrait que cesse la manière de penser qui cherche le médicament dans la substance elle-même. » (R. Steiner )